The Limiñanas

The Limiñanas

The Limiñanas, groupe des environs de Perpignan, incarne assurément l’une des magnifiques histoires musicales du moment. En son centre, un couple d’explorateurs cultivés : Marie (batterie) et Lionel (guitares, basse, claviers, etc.).

Admirés par Primal Scream, Franz Ferdinand, salués par le magazine Mojo… c’est également sous les impulsions du DJ producteur britannique Andrew Weatherall, l’illustre fondateur du label anglais Rough Trade, que The Limiñanas se sont imposés outre-manche, comme le fer de lance le plus cool de la scène rock garage française actuelle.

Un nouvel album « Shadow People » disponible le 19 janvier 2018, regroupant des guests que seulement la scène garage sait fédérer, dont Anton Newcombe, de Brian Jonestown Massacre « pendant la promo de l’album précédent, un journaliste nous a lu un tweet d’Anton disant qu’il avait acheté notre disque, qu’il l’adorait, et qu’il aimerait travailler avec nous. Il nous a écrit via Facebook, on n’en revenait pas ! On a évidemment accepté tout de suite. C’est un homme adorable, altruiste, qui n’a cessé de nous aider ».

Arrive ensuite la tornade hyper sexy d’Emmanuelle Seigner sur le morceau qui donne son titre à l’album. Et Peter Hook, inlassablement, qui les avait déjà accompagné pour Malamore, l’album précédent.

Vous l’aurez compris, cet album est fait de rencontre, d’influences, et d’épopées qui ne fait que perdurer l’épiphanie rock’n’roll du groupe. Alleluia, Rock is not dead.

00:00
1/0

Albums