damn, <strong>chris</strong>tine and the queens!
14.11.2018

damn, christine and the queens!

Chris est de retour, et c'est un retour qui s’inscrit clairement dans une nouvelle dynamique.
"Damn, dis moi" parle de confiance, de sexualité, de désir. "Une forme d’assurance macho provocante et exaltante".



Les clins d'oeil du clip ne vous auront pas échappés, Chris avait une idée précise de ce qu'elle voulait : elle arrive avec les photos de Charles Clyde Ebbets datant des années 30 devant le réalisateur Jordan Bahat - la fameuse photo des ouvriers assis sur des poutres métalliques, suspendus dans le vide pendant la construction du Rockfeller Center.
« Voilà le genre de scène que j’aimerais dans mon clip. » Elle souhaitait aussi des nuances de couleur très précises, celles qu’on trouve chez les réalisateurs Tarsem Singh ou Peter Greenaway et aussi des références chorégraphiques inspirées de films comme « West Side Story » ou du clip « Bad » de Michael Jackson.

Pour le groove, la combinaison Chris / Dâm-Funk fonctionne à merveille: titre musclé, minimaliste et optimiste, produit par Christine, qui rend hommage au son G-funk

Et en bonus, la performance géniale de Christine et Dâm-Funk chez Jimmy Fallon - conquis, of course



Stay funk x