Because Press

Pourquoi Because, nous demande-t-on. La réponse est contenue dans la question.
Because, point à la ligne – poing sur la table.

Plus question d'entendre le discours fataliste, minée, minant, des multinationales du disque : jamais les artistes n'ont eu à leur disposition autant d'outils pour faire connaître leurs musiques, partager leurs chansons. Avec une insolente diversité, une ahurissante vitalité, le musique ne s'est jamais aussi bien portée qu'en 2006.

Les artistes, désormais habitués à cette liberté et ces possibilités que leur offrent les nouveaux outils de communication, refusent de plus en plus les recettes standard de l'industrie : des sites comme myspace.com ont crée la médiathèque idéale du village global, un formidable lien entre musiciens et fans – pourquoi continuer, dans ces conditions, à se terrer à l'intérieure des frontières franco-françaises ?
Plus qu'un label, Because sera donc une plate-forme où les artistes pourront se croiser, échanger, s'exprimer. Plus questions de cloisonner : label mondial et espace ouvert, Because sera aux côtés de ses artistes pour diffuser au mieux, au plus efficace, leur message, leur image, leurs idées.
Ses équipes, avec une vision transversale, accompagnera les artistes en commando, en formation légère mais sur le qui-vive. Musique et politique, trop souvent séparés depuis l'effondrement des idéaux, retrouvent ici un fertile dialogue.
Au carrefour des genres, www.because.tv sera donc un lieu de rendez-vous, de croisements, de rencontres, de propositions neuves. Les idées fraîches, qu'elles soient politiques, poétiques, visuelles ou musicales, y trouveront un panneau d'affichage libre et naturel.

Le soin et le suivi d'un artisan, mais la vision, les moyens et la modernité d'une entreprise multiculturelle : voilà la force de Because face aux enjeux de la distribution musicale de demain – du net à la téléphonie.
En propulsant Amadou et Miriam, épaulés par Manu Chao, du Mali au triomphe mondial, en convaincant Air, Jarvis Cocker ou le producteur Nigel Godrich de travailler sur l'album événement de Charlotte Gainsbourg, Because rappelle que l'indépendance (quelle soit économique ou d'esprit) ne saurait être ennemie du professionnalisme. Que l'on peut privilégier le fond sans mépriser la forme et vice-versa.
Le label martèlera, aussi, que le temps des chapelles est révolu : comme il est naturel en 2006 d'écouter en mode aléatoire des sons du monde entier sur son iPod, le label accueille aussi bien l'électro-choc de Justice que le rock cinglant d'Asyl, le rap brut de Tandem que les slogans de La Phaze...
Parce que l'ouverture d'esprit est ici une philosophie plutôt qu'un laisser-aller ou un voeu pieu,
Because restera exigeant, vigilant, mais curieux de tout, de tous.

Because