0'00
 | 
0'00

BIOGRAPHIE

Depuis 1999, date de sortie de son premier album sous le pseudo Joakim Lone Octet (un exercice de style electro-jazz sorti sur Future Talk, sous label expérimental de Versatile), difficile de cerner cet ancien élève du conservatoire, ou plutôt de l'enfermer dans une case, tant le garçon s'est, l'air de rien, employé à brouiller les pistes et se poser sur les bords de la french touch et du dancefloor, en devenant un acteur majeur, tout en refusant de s'inscrire dans une bande, un courant, un style ou un genre.

Au fil des années, Joakim aura ainsi cumulé toutes les expériences, ce qui confirme sa vision globale de la musique, et coiffé toutes les casquettes du spectre musical : musicien avec quatre albums sous le bras, fondateur et patron de label (le fantastique Tigersushi et le tout récent label vinyl Crowdspacer, plus orienté dancefloor), graphiste (il réalise le plus souvent tous ses visuels ainsi que ceux de son label)... Mais aussi DJ d'un genre nouveau qui le place aux côtés des Ivan Smagghe ou Tim Sweeney, féru de mode (la marque Tigersushi Furs lancée avec sa cousine), producteur (pour Panico, Poni Hoax ou plus récemment Zombie Zombie et Montevideo), remixeur qui donne tout son sens à la définition du terme en projetant les morceaux qu'on lui confie dans une autre galaxie, ambianceur de défilés ou plus récemment nouveau venu dans l'art contemporain en intervenant notamment sur les installations et videos de Camille Henrot, l'artiste lauréate du Lion d'Argent à la Biennale de Venise en 2013.

De « Fantômes » en 2003 qui prenait la house de de la fin des années 90 à contre-courant pour mieux la faire dévier à « Nothing Gold » (2011) qui le voyait s'aventurer vers une notion de la pop telle que définie par le label DFA en passant par le cérébral, glacial et métallique « Monsters & Silly Songs » (2006), Joakim aura marqué son empreinte sur l'électro actuelle, la modernisant, l'hybridant, faisant fi des écoles et des genres, puisant autant dans la new-wave que le krautrock, la pop que le disco, l'ambient que la house...

Si « Nothing Gold » son dernier album, fut enregistré en grande partie avec le groupe de musicien qui l'accompagne sur scène (Juan De Guillebon aka DyE et Mark Kerr), Joakim, désormais installé à New York, a pour ainsi dire tout repris à zéro pour « Tropics Of Love », revenant aux sources de sa pratique musicale : sans ses musiciens, loin de son studio parisien où au fil des années il a entassé synthés, machines et autres instruments diaboliques, enfermé seul dans une chambre d'appartement de New York et simplement accompagné de quelques synthés analogiques, un sampler et un ordi.

Ancré entre la fin des années 80 et le début des années 90, quand la musique industrielle se voulait funk, que l'électro(nica) faisait timidement ses débuts et que la house se faisait viscérale et élégiaque, mais aussi inspiré par les productions R&B et Hip Hop futuristes d'aujourd'hui, « Tropics Of Love» est un disque qui ralentit le tempo, brille comme un soleil d'acier et résonne romantique en diable, tout en faisant le grand écart en permanence. On fond de plaisir avec «On The Beach» reprise baléarique sombre du standard de Neil Young, on danse sur «This Is My Life» brûlot technoïde tout droit sorti d'un Lil Louis, on lève les bras en l'air sur «Bring Your Love» pur bijou de pop élégiaque avec Luke Jenner de The Rapture au chant, on se tortille sur les beats syncopés et la voix féline d'Akwetey (Dragons Of Zynth) sur « Each Other » et on s'endort les yeux grands ouverts sur des joyaux d'électro déviante (« Three Lazer Fingers » ou « Hero ») comme Joakim en a le secret. A la fois rétro et futuriste, nostalgique et tourné vers l'avenir, dansant et contemplatif, « Tropics of Love » dessine les contours avec énormément de finesse de la bande son d'un été qui s'annonce radieux et solaire.

   

   

PHOTOS

Joakim
Joakim
Joakim

ACTUALITÉS

actualité suivante...

Joakim mix @ Ed Wreck Radio

Joakim mix @ Ed Wreck Radio

On commence bien la semaine chez ED WRECK Radio. Premier invité, Joakim, in the basement à 14h !www.edwreck.com

Joakim "This Is My Life" video clip par FAFI

Joakim "This Is My Life" le clip délirant signé Fafi.

Joakim "This Is My Life" remixé par Kindness!

Joakim "This Is My Life" remixé par Kindness!

C'est un peu la journée des remixes! Découvrez Joakim "This Is My Life" revu par Kindness, son partenaire au sein de EVERYONE. En écoute chez The FADER: http://po.st/5nH5gV

Un mix exclusif de Joakim pour Obsession Magazine

Un mix exclusif de Joakim pour Obsession Magazine

Découvrez le mix exclusif de Joakim pour Obsession Magazine. Nouvel album "Tropics Of Love" déjà disponible.

Nouvel album de Joakim "Tropics Of Love"

Nouvel album de Joakim "Tropics Of Love"

Here it is ! Le nouvel album de Joakim "Tropics Of Love" est maintenant disponible !

Un mix de Joakim pour Modular People

Un mix de Joakim pour Modular People

It's time to chill ! Un mix de Joakim qui sent bon le printemps pour Modular People ! Nouvel album "Tropics Of Love" prévu pour le 26 mai.

Nouveau single de Joakim "Bring Your Love"

Nouveau single de Joakim "Bring Your Love"

Boom! Nouveau single de Joakim "Bring Your Love", extrait de l'album "Tropics Of Love" à paraitre le 26 mai. Il sera au Festival We Love Green le 31 mai.

Joakim "On The Beach" disponible !

Joakim "On The Beach" disponible !

Le maxi de Joakim "On The Beach" premier extrait de l'album "Tropics Of Love" à paraître le 26 Mai prochain est maintenant disponible sur iTunes.

Nouveau Joakim "On The Beach"

Nouveau Joakim "On The Beach"

Ballade électronique au vocoder, "On The Beach" annonce le retour du parisien Joakim.